[Preview] Defcon 1, la Guerre froide comme si vous y étiez

Defcon 1

Defcon 1, entre réalité historique et uchronie maîtrisée.

Defcon 1 est un jeu de stratégie asymétrique de Florian Dumont pour 2 à 5 joueurs pour une durée de 45 minutes par joueur. Avec Defcon 1, l’éditeur Asyncron nous promet un superbe wargame riche et accessible avec comme théâtre d’opération rien de moins que le monde entier et l’espace durant une des périodes de l’histoire contemporaine la plus riche du XXème siècle : La Guerre Froide ! Vous serez libre de suivre l’histoire où de vous en éloigner en tentant opportunément de la réécrire !

Defcon 1

Dis papa, c’est quoi cette histoire de Defcon ?

Le Defcon est le niveau d’alerte (ou de préparation) des forces armées des États-Unis. Donc appliqué à ce jeu, on part du niveau 5 où l’on ne peut pas trop faire de dégâts puisque c’est le niveau de préparation en temps de paix pour arriver au niveau 1 – la préparation maximale des forces – où hypothétiquement on peut user de l’arme atomique ! Historiquement le niveau 1 n’a jamais été atteint, seul le niveau 2 a été atteint une fois pendant la crise des missiles de Cuba en 1962.

Propos tenus par un papa qui a fait comme tout le monde en allant chercher sur Wikipedia.fr

Prêts ? Le compte à rebours commence maintenant pour un début de campagne le 1er février

Ne passez pas à côté de Defcon 1 proposé en financement participatif sur Kickstarter dès lundi 1er février 20h00 pétante ! Pour être averti du début de la campagne c’est par ici https://www.kickstarter.com/projects/asyncron-games/defcon-1 .

Defcon 1

D’ailleurs vous n’avez pas le choix ! Comme le dit avec humour son auteur, vous trouverez ci-dessous une image rare de Staline rédigeant la liste de ceux qui ne pledgeront pas…😱😁

Defcon 1

Alors à part éviter le goulag pourquoi ne faut-il donc pas rater Defcon 1 ?

Primo. L’éditeur Asyncron, une valeur sure du jeu historique grand public
Defcon 1

Avec l’éditeur Asyncron, c’est en général l’assurance d’avoir un jeu historique avec un gameplay procurant une expérience de jeu immersive et qualitative. On leur doit l’édition dans la gamme Epopée ou Histoire de jeux comme Conflict of Heroes, Fief, Mare Nostrum, Hannibal et Hamilcar, Falling Sky, Quartermaster Général distribués par Pixie Games….


Bon vous allez me dire, c’est un argument d’autorité donc ce n’est pas valable. Mais quand même …

Secundo. Un programme alléchant.

Defcon1 est un jeu avec une asymétrie simulant à la perfection la réalité historique des puissances en jeu à l’époque, avec différents modes de jeux en fonction du nombre de joueurs, un jeu au tour par tour, par phase (de 0 à 5), très riche en actions  : Collecte de ressources, investissement pour développer ses technologies, participation à la course à l’espace, déstabilisation de territoires, productions, amélioration d’unités de combat, lancement de bombes nucléaires passé un certain niveau de développement, déploiement d’unités navales et terrestres, et combats ! Pas mal tout ça non ?

Un jeu qui fleur bon les années 80 mais complétement adapté à l’expérience de jeu des années 2020. On y retrouve un peu du Risk avec des objectifs et des missions à atteindre, le tout dans une ambiance visuelle digne du jeu vidéo Defcon ou d’un bon film sur la Guerre froide… La référence à WarGames, un des films les plus inventifs sur la Guerre Froide, sorti en 1983, étant à peine voilée. Pas mal tout ça non ?

Tertio. Du matériel pléthorique.

Une belle et grande map, de beaux plateaux joueurs, du matériel en bois de qualité prévu (figurines/meeples d’unités terrestres et navales, cubes, jetons), des tuiles épaisses et j’en passe. Évidemment, les stretchs goals pourront surement améliorer le matériel de base qui est déjà très intéressant.

Les visuels Tabletopia vous offrent déjà un aperçu du matériel.

Defcon 1

Et une belle couverture pour la boîte de jeu, tirée d’un tableau de Danny Ded fait, bien sûr, pour l’occasion.

Defcon 1
Quarto. Un excellent retour d’expériences de jeu lors des tests.

Petite cerise sur le gâteau, je peux vous faire un retour personnel d’expérience de jeu qui valide tous les points d’exigence pour ce type de jeu car c’est un jeu que j’ai pu voir évoluer. Son auteur Florian Dumont est d’abord venu faire tourner son prototype en novembre 2019 au premier salon du jeu de Moselle Sud à Voyer – proche de Sarrebourg -, le VVJ (Venez – Voyer – Jouez). Puis il a proposé fin 2019 à l’association jeux du Foyer rural de Voyer de tester son prototype, ce fut déjà un succès (mais je n’avais pu qu’observer une partie à 5 joueurs ce jour-là).

Et j’ai eu le plaisir d’en tester la dernière version, améliorée, poncée, épurée il y a quelques jours avant sa sortie en Kickstarter. D’ici quelques jours, je vous promets donc une petite chronique sur Undécent vous expliquant un tout ça !

Quinto. De l’asymétrie équilibrée, des modes de jeux variés, un gameplay optimisé.

Defcon 1 est totalement asymétrique : chaque bloc a son propre arbre technologique, ses propres cartes Mission et Objectif, et sa propre réserve d’unités évolutive. Il est possible de jouer 5 blocs différents ; 3 blocs majeurs : Pacte de Varsovie (autour de l’URSS), Alliance Atlantique (autour des USA), Mouvement des Non-alignés (Inde) et 2 blocs mineurs : République Populaire de Chine et République Française.

Un tour de jeu se décompose en 5 phases :
(0) Vous collectez des ressources (Pétrole, Uranium, Influence et R&D) en fonction des territoires que vous contrôlez.
(1) En investissant de la R&D vous pouvez développer vos technologies et participer à la course à l’espace.
(2) Avec votre influence, vous avez la possibilité de déstabiliser des territoires puis d’en prendre le contrôle politique.
(3) Ensuite, vous pouvez produire des unités grâce à vos usines. Vous pouvez également améliorer vos unités.
[4] Si le niveau DEFCON a atteint le niveau 1, vous pouvez lancer des bombes nucléaires.
(5) Vous pouvez ensuite redéployer des unités et attaquer des pays neutres, et plus tard dans le jeu, lorsque le niveau DEFCON augmente, faire de même contre d’autres blocs…

Florian Dumont vous explique les grands principes de fonctionnement :

Atout de taille Defcon 1 peut être joué de 2 à 5 joueurs avec différents modes de jeu selon le nombre de joueurs. Ainsi, le jeu n’est pas exactement le même à 2, 3, 4 et 5 joueurs. Il n’y a pas de mode solo puisque les ploc volontairement asymétriques sont ingérables dans ce type de jeu avec ce mode. Par exemple à 3 joueurs le mode Cercle de la Mort assure par un tirage ingénieux qu’il n’y aura pas 2 joueurs contre 1 seul mais que chacun aura un autre joueur dans le viseur …
Vous pouvez voir une partie filmée sur Tabletopia dans cette configuration faite par Au Meeple Reporter avec l’auteur Florian Dumont. Voici son blog et sa page Facebook dans lesquels vous trouverez des contenus de qualité.

En bref :
Un jeu que je conseille aux amateurs de stratégie, d’histoire (car il y a un énorme travail de fond) et aussi d’Eurogame car son gameplay ne l’enferme pas de le style wargame trop classique,
un jeu dont la fin en soi n’est pas la guerre atomique (on peut gagner sans envoyer une seule bombe A ou H),
un jeu qui a une grosse courbe d’apprentissage qui permettra d’atteindre son apogée après quelques parties qui s’annoncent à chaque fois savoureuses.

Et comme disait Nikita Krouchtchev : « la guerre n’est pas fatalement inévitable » ….

Notez qu’Undécent participe à la relecture des règles.

Pour être averti du début de la campagne c’est par ici https://www.kickstarter.com/projects/asyncron-games/defcon-1 .

Rédacteur : Laurent

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

It's Alive !
Pas de stream pour l'instant
%d blogueurs aiment cette page :