[Test] Pas de pitié pour les monstres, la guerre des chaussettes

[Test] Pas de pitié pour les monstres, la guerre des chaussettes1-6 joueurs[Test] Pas de pitié pour les monstres, la guerre des chaussettesJérôme SoleilEmilie Soleil
[Test] Pas de pitié pour les monstres, la guerre des chaussettes4 ans[Test] Pas de pitié pour les monstres, la guerre des chaussettes Kasia Fyza
[Test] Pas de pitié pour les monstres, la guerre des chaussettes20 minutes[Test] Pas de pitié pour les monstres, la guerre des chaussettesHelvetiq
[Test] Pas de pitié pour les monstres, la guerre des chaussettesAdresse, coopératif[Test] Pas de pitié pour les monstres, la guerre des chaussettesMonstres
[Test] Pas de pitié pour les monstres, la guerre des chaussettes22€90 chez [Test] Pas de pitié pour les monstres, la guerre des chaussettes et dans votre boutique de jeux favorite !
Pas de pitié pour les monstres

Qu’est-ce qu’on y fait ?

Quand j’ai vu ce jeu avec cette boite qui se transforme en plateau de jeu 3 dimensions, et ces dessins tout mignons, je me suis dit qu’il plairait à coup sûr à mes enfants! Quand j’ai vu qu’il fallait jeter des chaussettes à la figure des monstres, je savais que cela allait plaire. Dans la voiture juste avant de découvrir le jeu, mon fils me disait qu’il y a avait des monstres sous son lit et qu’il passait la nuit à les combattre. Je jubilais en silence au volant de la voiture en pensant à Pas de Pitié pour les Monstres qui l’attendait sur la table du salon.

Dans Pas de Pitié pour les Monstres, les joueurs vont coopérer pour chasser les monstres de la maison avant que la famille Papillon ne rentre du restaurant. Ah ! Ce temps lointain où toute une famille pouvait dîner au restaurant. On est bien là dans une fiction et ces pauvres monstres confinés vont devoir se confiner ailleurs. Les joueurs vont lancer des chaussettes à la figure des monstres qui en ont une sainte horreur, mais on peut aussi leur lancer un seau d’eau depuis le haut de la maison ou des ballons à le fenêtre. Vous savez maintenant pourquoi on ne retrouve jamais de paires complètes de chaussettes … Elles ont servi à chasser des monstres pendant votre absence.

Etes-vous prêts à chasser les monstres ? Non, il va falloir d’abord vous échauffer en suivant les conseils du feuillet de règles ! Suivez le guide!

Qu’est ce qu’on trouve dans la boite ?

  • 1 plateau de jeu en forme de boite représentant une petite maison en 3D avec 5 pièces
  • 10 monstres en carton et leur socle
  • 27 jetons (18 chaussettes, 3 monstres, 3 ballons, 3 seaux d’eau)
  • 1 dé violet, 1 dé orange
  • 2 cales et carton
  • 5 objets fragiles en carton

Comment on joue ?

La mise en place :

Pour commencer la partie on assemble la maison en dépliant la boite un peu à la manière d’un livre 3D. Cela me fait penser un un théâtre pour marionnettes, c’est très sympa ! On place les monstres dans l’ordre de leur numéro sur le chemin à l’extérieur de la maison, et on dispose les jetons face cachée devant la maison face au joueurs. On place le ou les dés à proximité.

On place le monstre numéro 1 dans la première pièce, on est prêt à chasser les monstres.

Le but du jeu :

Le but du jeu est de lancer les jetons objets sur les monstres pour les faire tomber. Éliminez les 10 monstres avant de ne plus avoir d’objets et c’est gagné ! ça a l’air simple non ? Détrompez vous, les dés vont vous mettre des bâtons dans les roues, le jeu n’est pas si facile que ça.

Le tour de jeu :

A son tour chaque joueur lance le dé violet qui donne une contrainte pour lancer le jeton (fermer un œil, faire une grimace, se tenir sur un pied). Puis il choisit au hasard un jeton :

  • Chaussette : le joueur vérifie si la chaussette jumelle est présente dans la pièce. Si oui, il pourra lancer le jeton deux fois. Si non, une seule fois. Le joueur lance la chaussette sur un monstre. On défausse le jeton ensuite.
  • Ballon : Le ballon doit être lancé depuis la fenêtre située sur le côté de la maison. On défausse le jeton ensuite.
  • Seau d’eau : Il doit être lancé depuis le dessus de la maison. Ensuite on défausse le jeton .
  • Monstre : On relève un monstre tombé, puis on rejoue. On retourne le jeton monstre, il n’est pas défaussé, il faudra donc se souvenir de son emplacement.

Après la première pièce, on place deux monstres et dans le garage (dernière pièce), on place 3 monstres. Une variante expert est prévue dans les règles qui utilise le dé orange. Il est lancé avec le dé violet et ajoute des éléments fragiles dans la pièce qui, s’ils tombent forcent les joueurs à mélanger tous les jetons restants.

Est-ce que c’est bien ?

Ce que j’ai ❤️:

  • La boite-plateau de jeu
  • Les illustrations
  • Un jeu d’adresse qui n’en met pas partout
  • C’est pas si facile
  • Les enfants s’amusent
  • Les monstres ont des noms et une histoire….

Ce que j’ai 💔:

  • …. sans incidence dans le jeu
  • Le dé orange pas assez punitif
[Test] Pas de pitié pour les monstres, la guerre des chaussettes

Design

J’aime bien le design de Pas de Pitié pour les Monstres ! Les illustrations sont mignonnes, on dirait qu’elles ont été dessinées par un enfant. Les monstres ne font pas peur, les enfants se moquent plutôt d’eux. Le plateau-maison est très bien fait et il est très plaisant de déplier la boite pour la former à la manière d’un livre 3D ou d’un petit théâtre de marionnettes. Les enfants sont tout de suite émerveillés.

Les couleurs sont vives et agréables à l’œil. Un petit bémol sur certaines couleurs de chaussettes trop proches qui peuvent prêter à confusion. Dans l’ensemble, le design du titre rappelle bien l’univers des enfants et indéniablement il leur plait, ce qui, pour un jeu enfant est le principal !

Les jetons sont de la bonne taille pour des petites mains et ne sont ni trop lourds, ni trop légers.

[Test] Pas de pitié pour les monstres, la guerre des chaussettes

Qualité du matériel

J’ai trouvé la qualité du matériel plutôt bonne pour un jeu dans cette gamme de prix. Jai eu un peu peur quand à la solidité du plateau-maison, mais il semble solide si on ne force pas sur la rabats de la boite. Il est malgré tout facilement manipulable par les enfants et ils n’ont pas besoin de forcer pour le déplier.

L’épaisseur des cartons est standard, les socles des monstres ne les abîment pas. Dans l’ensemble la qualité du matériel ne donne pas une impression de fragilité et on n’a pas peur de laisser les enfants manipuler la boite.

[Test] Pas de pitié pour les monstres, la guerre des chaussettes

Thème

Le thème du jeu est sympathique et plait bien aux enfants surtout qu’à cet âge, comme pour mon fils, ils ont souvent peur des monstres dans leurs chambres. Alors leur rendre la monnaie de leur pièce est particulière satisfaisant pour les enfants. En plus de l’amusement que leur procure le jeu, il servira d’exutoire pour cette peur caractéristique de cet âge. Reste à voir, si à la longue, le jeu aidera mon fils à combattre sa peur.

Le thème est servi par une illustration qui le lui rend bien et il est renforcé par la petite histoire dans le livret qu’on peut lire aux enfants avant de commencer la première partie. Chaque monstre est décrit avec son âge, sa naissance, son signe particulier. Les enfants feront donc plus ample connaissance avec ces monstres qui ne leur feront donc pas du tout peur. Dommage que ces détails ne soient pas repris dans la mécanique. On aurait aimé que chaque monstre puisse se comporter différemment. Par exemple, on aurait pu imaginer que Diabolo, le monstre qui se met en colère et fait s’envoler les toits et tomber les portes, fasse tomber les objets fragiles de sa pièce si on le rate.

On ne comprend pas bien pourquoi on doit respecter les restriction du dé violet, une explication thématique aurait été la bienvenue. Le thème, s’il est sympa, s’il plait aux enfants et s’il est assez bien détaillé dans les règles est somme toute assez léger. Mais les enfants ne se posent pas toutes ces questions, et dès lors qu’il s’agit de se venger des monstres qui hantent le dessous de leur lit, cela leur convient!

[Test] Pas de pitié pour les monstres, la guerre des chaussettes

Mécanique

La mécanique est très simple et n’est pas d’une profondeur stratégique folle, mais c’est un jeu à partir de 4 ans. Quand on sait que beaucoup de jeux pour cet âge sont basés sur le memory ou le hasard d’un dé, la mécanique de Pas de Pitié pour les Monstres est assez rafraîchissante et est assez originale.

On lance un dé, on lance un objet sur un monstre et le dé violet complique sérieusement la tâche même pour des adultes. Veillez à adapter la distance entre l’enfant et la maison en fonction de la dextérité et de l’âge des joueurs. Ce que j’ai bien aimé dans ce jeu, c’est que les enfants peuvent jouer en autonomie. Pas de texte à lire, classer les monstres de 1 à 10 au début devrait être à leur porté à cet âge. La mise en place est facile. Bref, il peuvent prendre la boite et jouer tout seuls sans l’adulte, ce qui est assez rare pour des jeux qui ciblent cet âge.

Les jetons ne sont ni trop lourds ni trop légers, mais il faudra les lancer assez fort pour faire tomber le monstre. Les murs de la maison évitent que des jetons ne se retrouvent partout dans votre salon, on dit merci !

J’ai trouvé la variante expert pas assez punitive et ne complique pas vraiment le jeu. Quand on fait tomber un objet fragile, on se contente de mélanger les objets restants. Ca fait pas très peur, et n’incite pas trop les enfants à faire attention, dommage.

Dans le ensemble, les enfants s’amusent beaucoup à jouer à Pas de Pitié pour les monstres, mais prévoyez des boules quies quand ils tombent sur la face « crier » du dé. La face « grimace » plaira tout particulièrement. Les adultes redouteront la face « main faible », tandis que les enfants, souvent ambidextre à cet âge, ne seront pas trop gênés.

3 parties d’affilée à l’ouverture de la boite, deux autres au cours du week-end, voilà un jeu qui demande à être rejoué !

ze meeple

Simplicité des règles

Les règles sont d’une simplicité enfantine si bien qu’il peuvent être autonomes sur ce jeu. C’est parfait! Les règles tiennent sur un timbre poste, il n’y a pas d’exceptions, pas de changement de règles, elles sont annoncées dès le début et ne changent pas jusqu’à la fin de la partie. Elles s’expliquent en quelques secondes et sont bien comprises et retenues par les enfants.

ze meeple

Mise en place/rangement

Le jeu s’installe et se range très facilement, les enfants, une fois de plus peuvent être autonomes pour faire cela. Le dépliage du plateau se fait facilement et les cales tiennent bien le tout en place. Ces dernières se posent et s’enlèvent sans problème.

Conclusion

Pas de Pitié pour les Monstres a beaucoup plu à mes enfants de 5 ans. Les monstres sont mignons et rigolos et leur lancer des chaussettes à la figure plaira beaucoup aux plus jeunes d’entre nous tout en restant plaisant pour les parents. C’est un des rares jeux où les enfants pourront s’amuser en autonomie, et ça c’est super! Mes enfants en redemandent, le vôtres en redemanderont aussi!

Testeurs: Arnaud, Gaël, Isaure, Carole

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :