[Test] Aeon’s End, Guerre éternelle … Accrochez-vous en mode survie !

[Test] Aeon's End, Guerre éternelle ... Accrochez-vous en mode survie !1-4 joueurs[Test] Aeon's End, Guerre éternelle ... Accrochez-vous en mode survie !Kevin Riley
[Test] Aeon's End, Guerre éternelle ... Accrochez-vous en mode survie !14 ans et +[Test] Aeon's End, Guerre éternelle ... Accrochez-vous en mode survie ! Gong Studio, Scott Hartman
[Test] Aeon's End, Guerre éternelle ... Accrochez-vous en mode survie !60 à 90 minutes[Test] Aeon's End, Guerre éternelle ... Accrochez-vous en mode survie !Matagot
[Test] Aeon's End, Guerre éternelle ... Accrochez-vous en mode survie !Coopératif, cartes[Test] Aeon's End, Guerre éternelle ... Accrochez-vous en mode survie !Médiéval fantastique
[Test] Aeon's End, Guerre éternelle ... Accrochez-vous en mode survie !43€95 chez [Test] Aeon's End, Guerre éternelle ... Accrochez-vous en mode survie ! et dans votre boutique de jeux favorite !
Aeon’s End, Guerre Eternelle

Qu’est-ce qu’on y fait ?

Gavehold demeure le dernier bastion du Monde Qui Fut, un groupe de survivants émerge du vide lui même. Seront-ils les sauveteurs de Gravehold ou les acteurs de sa pertes ?

Aeon’s End, Guerre Eternelle est un jeu coopératif de deckbulding, c’est à dire de construction de paquets de cartes à effets. Vous êtes les guerriers du village Gravehold, dernier refuge de l’humanité, dont le devoir est de protéger le village contre les Sans-Noms et leurs hordes et la Némésis qui le menace. Vous devrez lancer des sorts, acquérir des gemmes, des reliques ainsi que de nouveaux sorts, manipuler des brèches et utiliser vos capacités uniques.

Doté d’un système d’ordre de tour variable qui simule le chaos d’une attaque et de règles de gestion de cartes nécessitant une planification minutieuse, Guerre Éternelle est un jeu autonome qui peut être joué seul ou combiné avec les autres contenus d‘Aeon’s End (le premier jeu de base tout comme les extensions qui ont suivi).

Qu’est ce qu’on trouve dans la boite ?

  • Jetons de Vie : 30 de valeur 1 et 15 de valeur 5
  • 24 jetons Charge
  • 8 jetons Trophée
  • 10 jetons Puissance
  • 15 jetons Némésis
  • 2 cadrans Vie : un pour Gravehold, l’autre pour la Némésis
  • 6 jetons Numéros du joueur
  • 86 cartes Gemme
  • 88 cartes Sort
  • 30 cartes Relique
  • 27 cartes Tirage aléatoire
  • 4 aides de jeu
  • 8 plateaux Joueur
  • 16 brèches : 4 pour chaque valeur de brèche allant de 1 à 4
  • 8 brèches scellées
  • 13 cartes Ordre du tour
  • 4 plateaux Némésis
  • 70 cartes Némésis

Comment on joue ?

Le jeu est déjà préparé pour une première partie, il vous suffit de suivre le Guide de première partie. C’est avec cet exemple que je vous présenterai la mise en place et le déroulement d’une partie, par la suite vous pourrez ajuster les paramètres de jeu.

  • Mise en place :

Pour commencer, chaque joueur prend un plateau Joueur et un Numéro du joueur. Ensuite, en suivant les instructions sur leurs plateaux Joueur, dans le paquet « STOP B » chaqu’un des joueurs va prendre les cartes de sa pioche de départ, dans l’ordre,qu’il placera face caché sur le coté gauche de son plateau, les cartes de sa main de départ ainsi que les brèches numéroté de 1 à 4 ( sauf pour Gex  qui n’aura que celles numérotés de 2 à 4) qui placera au dessus de son plateau Joueur dans la position indiquée par les symboles sur le haut de celui-ci. Distribuer 10 points de vie à tous les joueurs et en affichant 30 sur le cadran de Gravehold. Préparer le paquet d’Ordre du tour avec 1 cartes de chaque joueur et 2 cartes Némésis.

[Test] Aeon's End, Guerre éternelle ... Accrochez-vous en mode survie !

Placer les cartes du paquet « STOP A » en neuf piles sur une grille de trois par trois qui formeront la reserve.

Enfin prendre le plateau Némésis du Titan de l’Ombre, placer 8 jetons Némésis dessus et placer le paquet « STOP C » à coté du plateau sans le mélanger.

[Test] Aeon's End, Guerre éternelle ... Accrochez-vous en mode survie !
  • Tour de Jeu :

La partie va se dérouler en deux tours de jeux, celui d’un Joueur et celui de la Némésis. La pioche d’Ordre du tour désignera celui qui doit jouer, une fois vide on la remélange et on repioche.

Le tour d’un joueur se compose de trois phases:

Pour commencer la phase d’incantation, le joueur dont le numéro du Joueur a été pioché, doit lancer les sorts préparés sur une brèche fermée et peut lancer un sort préparé sur une brèche ouverte, les sorts lancés sont placés dans la défausse

Ensuite la phase principale, il pourra effectué une ou plusieurs des actions suivantes dans l’ordre qu’il souhaitera et autant de fois qu’il le voudra :

  1. Jouer une gemme ou une relique, le joueur place devant lui une gemme ou une relique en appliquant ses effets, les gemmes permettent d’obtenir de l’éther qui est la « monnaie » du jeu, elle ne se cumule pas d’un tour à l’autre, le surplus non utilisé durant ce tour sera perdu.
  2. Acquérir une carte : Le joueur pioche une carte de la réserve dont la valeur correspond a l’éther qu’il possède et la place immédiatement dans sa défausse sauf si la carte indique le contraire.
  3. Gagner une charge : Chaque personnage possède un pouvoir qui lui est propre, pour le déclencher il faudra remplir la jauge de charge en bas de votre plateau Joueur. Une charge coûte 2 éthers.
  4. Stabiliser une brèche : Les brèches disposées au dessus de votre personnage vous permettent de préparer et lancer des sorts. Vous pouvez dépenser de l’éther pour faire pivoter une de vos tuiles brèches de 90° dans le sens horaire, ce qui vous permettra de dépenser moins d’éther pour l’ouverture de celle-ci. La valeurs d’éthers à dépenser est indiquée sur la tuile brèche.
  5. Ouvrir une brèche : Vous pouvez ouvrir une de vos brèches en échange d’éthers, la valeur d’éther dépend de la stabilité et du niveau de la brèche. Une brèche ouverte vous permet de conserver un sort en réserve, et les brèches de niveau 3 et 4 infligent un point de dégât supplémentaire pour tout les sorts lancés à partir de ces emplacements.
  6. Préparer un Sort sur une brèche : Placer un de vos sorts en main sur une brèche pour le préparer. Dés lors vous devrez le lancer à votre prochain tour sauf si la brèche est ouverte. Vous pouvez appliquer immédiatement l’effet « Lorsque préparé » d’un sort que vous venez de placer.
  7. Résoudre un effet « Lorsque préparé » : Comme indiquer ci-dessus vous pouvez bénéficier de cet effet pour toutes cartes portant cette mention et qui sont placées sur une de vos brèches.
  8. Résoudre un effet « POUR DEFAUSSER »: Certaines cartes Pouvoir de la Némésis ont cet effet, c’est une carte à compte à rebours, si vous résolvez son effet « POUR DEFAUSSER » vous n’aurez pas à appliquer le reste des effets de la carte à la fin du compte à rebours.

Enfin on termine avec la phase de pioche, le joueur place ses cartes jouées dans la défausse à droite de son plateau, dans l’ordre qu’il souhaite (cela permet d’anticiper le retour de certaines cartes dans votre main, en sachant que la défausse est consultable à tout moment) et repioche pour ramener sa main à cinq cartes. Si la pioche est vide, basculez la défausse à la pioche en la retournant sans la mélanger.

On va passer maintenant au tour de la Némésis, qui se compose de deux phases.

Au cours de la partie les cartes Pouvoirs et les cartes Serviteurs, présentes dans la pioche de la Némésis, vont créer un tapis roulant s’ils ne sont pas résolus au plus vite. A chaque phase principale de la Némésis on va appliquer les effets des cartes restantes de la plus ancienne à la plus récente (de la plus éloignée à la plus proche du paquet).

Ensuite on passe à la phase de pioche, on tire une carte de la pioche Némésis. La pioche de la Némésis est composée de trois types de cartes :

Attaque dont on applique l’effet immédiatement après l’avoir piocher

Serviteurs qui sont des monstres a combattre et possèdant ou non un effet durable voir immédiat

Pouvoir qui sont les cartes à compte à rebours sur lesquelles il faudra placer un nombre X de jetons puissance correspondant au nombre X de la Puissance.

Les effets Immédiat sont à faire dès que la carte est piochée, l’effet durable sera appliqué à chaque tour de la Némésis. Si la carte porte la mention « Déchainé », il vous faudra vous reporter à l’effet du plateau Némésis.

  • Fin de partie :

La partie se clos par une victoire si la pioche de la Némésis est vide à la fin de n’importe quel tour de jeu et qu’il ne reste plus de cartes Pouvoirs et Serviteurs en jeu ou quand la vie de la Némésis tombe à zéro. Si la vie de tous les joueurs ou celle de Gravehold sont réduites à zéro alors c’est une défaite pour vous.

Est-ce que c’est bien ?

Ce que j’ai ❤️:

  • Jouer à un jeu qui possède son propre univers est très plaisant, on sent que le jeu cherche à nous immerger avec ses illustrations, les biographies des personnages derrière leur plateau et les citations sur les cartes.
  • Le jeu peut se combiner à la version de base de Aeon’s End ; il y a quelques règles additionnelles qui ont été mises en place pour facilité les parties.
  • Du coopératif à 100% et une tension constante.
  • La difficulté du jeu est extrême, il faut vraiment bien calculer et bien préparer ses coups à l’avance. Ordonner correctement ses cartes défaussées a la fin de son tour est indispensable. La victoire peut vous échapper pour une faute d’inattention.
  • Un des meilleurs jeux coopératifs.
  • Un mode solo qui fonctionne bien.

Ce que j’ai 💔:

  • Le prix du jeu est un peu élevé même s’il présente beaucoup de cartes et un bon potentiel de rejouabilité. Beaucoup de jeux de deckbuilding proposent autant de matériel pour parfois moins cher. Fort heureusement la version de base n’est pas nécessaire pour y jouer.
  • Peut-être un peu trop dur pour les non initiés. Dans cas préférez lui le premier jeu de base.
[Test] Aeon's End, Guerre éternelle ... Accrochez-vous en mode survie !

Design

Une fois posé sur la table, l’aspect du jeu après mise en place n’est pas des plus attrayant et ce malgré les très belles illustrations de Gong Studios qui nous plongent au cœur d’une lutte épique pour la survie de l’humanité. Pourtant tout est là pour permettre une belle immersion dans ce monde médiéval fantastique ; les cartes personnages sont attrayantes, les illustrations sur les cartes gemmes sont réussies. En revanche un bémol pour la némésis avec son compteur que je trouve moyennement réussie (pour le premier jeu de base également). Par rapport au premier jeu de base, les nouvelles Némésis sortent moins du lot que celles du jeu d’origine visuellement mais il y a quelques trouvailles visuellement côté mages. Les illustrations ont désormais plus de place, en revanche le texte d’ambiance a été rétréci et raccourci.

[Test] Aeon's End, Guerre éternelle ... Accrochez-vous en mode survie !

Qualité du matériel

La qualité des cartes des jetons et des plateaux est correcte mais sans linen finish. En comparaison à la première boîte de base les frames sont plus claires, plus modernes, et la qualité du matériel est légèrement superieure (épaisseur des cartes, des jetons, des plateaux et des brèches).

[Test] Aeon's End, Guerre éternelle ... Accrochez-vous en mode survie !

Thème

L’ensemble des éléments du jeu met tout en oeuvre pour immergé dans le thème médiévale fantastique de Aeon’s end et c’est plutot réussi. Malgré ça il manque un décor de fond pour s’y plonger totalement ; c’est qui rend moyennement attrayant le jeu une fois posé sur la table. Le thème y est en tout cas bien représenté et on s’y plonge avec plaisir.

ze meeple

Gameplay

C’est le point fort. C’est avant tout un jeu coopératif, vous n’êtes pas autorisé à vous montrer votre main bien sur mais il ne faut pas hésiter à s’entendre et  à s’attribuer des rôles propres à chaque joueur ( un collecteur, un soigneur, un attaquant etc etc). Le jeu reste très difficile, il vous faudra certainement plusieurs parties pour en venir à bout et trouver la stratégie la plus adaptée pour obtenir la victoire. Souvent, on meurt à un quelques petits points de la victoire … Par rapport à la première boîte de base les cartes joueur dépendent plus les unes des autres et la difficulté, ainsi que la complexité du jeu, ont été augmentées, puisqu’il faudra désormais apprendre à connaître chaque personnage et carte afin d’en tirer le meilleur parti. Les adversaires demanderont également de mieux se préparer. Côté Némésis des nouveaux adversaires, toujours plus étranges et menaçants ; côté personnages l’heure est grave. Les mines patibulaires des personnages, jusqu’à présent plutôt taquins, ne manqueront pas de vous le rappeler. A préciser que le mode aléatoire est privilégiée pour les parties suivantes alors que dans le premier jeu de base, une suggestion de cartes de mise en place était proposée.

[Test] Aeon's End, Guerre éternelle ... Accrochez-vous en mode survie !

Simplicité des règles

Les règles ne sont pas très complexes, l’aide de jeu facilitant beaucoup les tours de jeu. Comme pour la plupart des jeu de deck-building, il suffit simplement de lire les cartes et d’en appliquer les effets. Il faut cependant resté attentif à tous les effets des cartes.

[Test] Aeon's End, Guerre éternelle ... Accrochez-vous en mode survie !

Mise en place/rangement

La première mise en place est plutôt simple puisque tout est deja prêt pour la première partie, il n’y a qu’à suivre les instructions. La boite présente plusieurs éléments de rangement des cartes intercalaires pour faciliter le classement des cartes que ce soit les gemmes, les reliques, les sorts, les cartes de base, les cartes Némésis … en clair tout est prévu pour un rangement optimal afin d’accélérer la mise en place de la partie suivante qui reste cependant assez longue. Dans cette extension des cartes pour un tirage aléatoire ont été ajouté, ce qui peut vous permettre de préparer la partie d’après et vous éviter de chercher les cartes dont vous aurez besoin.

Conclusion

Aeon’s End Guerre Eternelle est un jeu coopératif de deckbuilding qui nous plonge au cœur d’un combat fantastique et titanesque pour la survie du dernier bastion de l’humanité. Il affûtera votre sens tactique et votre esprit d’équipe mais également votre patience, qui sera mise à rude épreuve pour remporter la bataille. Synchronisation des actions, coopération maximale, choix optimisés seront nécessaires pour réussir dans ce très dur, plus dur que le premier jeu de base. Etant une suite d’Aeon’s End, il est possible d’y jouer avec ou sans celui-ci. L’attrait principal de cette extension stand alone (= qui peut se jouer seul) est bien sûr qu’il ajoute du nouveau contenu. Une fois mélangée au premier jeu de base, le nouveau contenu se fond de manière fluide à la première vague. Cependant, il faut bien intégrer qu’il apporte une montée en difficulté et en complexité du jeu.

Testeurs: Pierre, Audrey, Guillaume, Fab

Chronique principalement élaborée par Pierre

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :