[Test] Cities Skylines, bâtissez votre ville

[Test] Cities Skylines, bâtissez votre ville1-4 joueurs[Test] Cities Skylines, bâtissez votre villeRustan Håkansson
[Test] Cities Skylines, bâtissez votre ville10 ans[Test] Cities Skylines, bâtissez votre ville Fiore GmbH
[Test] Cities Skylines, bâtissez votre ville1 à 2 heures[Test] Cities Skylines, bâtissez votre villeIello
[Test] Cities Skylines, bâtissez votre villePlacement de tuiles, gestion de ressources, coopératif[Test] Cities Skylines, bâtissez votre villeVilles
[Test] Cities Skylines, bâtissez votre ville30€ chez [Test] Cities Skylines, bâtissez votre ville et dans votre boutique de jeux favorite !
Cities Skylines

Qu’est-ce qu’on y fait ?

Rassemblez votre équipe d’urbanistes ! Cities : Skylines est un jeu coopératif basé sur la célèbre licence de jeu vidéo du même nom ! Votre équipe n’a qu’une seule mission : rendre les concitoyens heureux en développant la ville ! Commencez l’aventure sur un terrain vierge, et faites évoluer votre Cité en fonction des attentes des habitants ! Chaque joueur dispose de cartes lui permettant de contribuer à la construction en mettant en place de nouveaux bâtiments. Chaque ajout aura bien évidemment un effet sur l’ensemble de la ville : certains augmentent le besoin de ramassage des ordures, réduisent la criminalité, augmentent le trafic ou octroient des bonus.

Iello

Qu’est ce qu’on trouve dans la boite ?

  • 6 plateaux de jeu
  • 1 plateau Administration
  • 48 tuiles Zone
  • 37 tuiles Bâtiment
  • 120 cartes
  • 26 jetons Argent
  • 8 marqueurs Administration
  • 1 jeton Premier joueur
  • 1 panneau Skyline
  • 2 marqueurs Bonheur
  • 1 livret de règles

Comment on joue ?

Le jeu conseille d’utiliser les scénarios en fin de livret pour apprendre progressivement le jeu. Chaque scénario augmente le nombre de plateaux et d’éléments présents. Je vous propose dans cet article la mise en place classique avec tous les éléments de jeu.

La mise en place:

  • On choisit aléatoirement 4 plateaux et on les assemble comme on le souhaite au centre de la table
  • On place le plateau Administration face visible à côté des plateaux de jeu. Le plateau permet de suivre le bon développement de la ville. L’eau, l’électricité et les déchets font perdre du bonheur à chaque étape, la population active peut vous coûter de l’argent à la fin de chaque étape la pollution, le trafic et la criminalité peut vous faire perdre du bonheur en fin de partie et le bonheur indique le bonheur temporaire de vos administrés, il peut varier au cours du jeu. On place chaque marqueur sur leur piste dans la case 0.
  • On trie toutes les tuiles zones et bâtiments en fonction de leur couleur
  • On mélange les cartes construction par niveau et on distribue un certain nombre de cartes dépendant du nombre de joueurs
  • On donne une carte résumé à chaque joueur, on place le panneau Skyline à la vue de tous, on place les marqueurs sur 0.
  • On distribue deux cartes rôles à chaque joueur qui en choisit un. Les rôles donnent un effet passif tout au long de la partie.
  • On détermine un premier joueur

Le tour de jeu:

Début d’une étape:

Les joueurs décident ensemble par quelle tuile de ville ils veulent commencer et en payent le coût pour la retourner face grille. Il est conseiller de commencer par la tuile la moins chère. Pour les autres débuts d’étapes, on doit choisir une tuile adjacente à une tuile déjà retournée.

Des quartiers sont ainsi dévoilées, ce sont les espaces d’herbes délimitées par des routes ou le bord du plateau. Une zone peut être agrandie par le retournement de nouvelles tuiles.

Tour de jeu:

En commençant par le 1er joueur, chaque joueur doit effectuer une des 4 actions possibles:

  1. Jouer une carte construction: Le joueur joue une carte de sa main: Bâtiment de services, bâtiments urbains (1 par quartier) en payant le coût et en appliquant l’effet du bâtiment une fois la tuile posée dans le quartier sélectionné. Les cartes zones résidentielles, commerciales ou industrielles sont gratuites la plupart du temps mais font évoluer les pistes du plateau administration. La plupart de ces zones interagissent avec des services ou bâtiments urbains et donnent des bonus s’ils sont présents ou adjacents dans le même quartier. Parmi les cartes construction, il y a aussi des bâtiments uniques, difficiles à placer mais qui donnent de gros bonus.
  2. Jouer une carte Directive: Ce sont des cartes à effet immédiat qui peuvent être jouée à la place de la carte construction et qui sont défaussées définitivement une fois utilisées.
  3. Échanger une carte construction: Le joueur peut payer 2 argent de la réserve générale pour mettre une carte à l’échange. Il la place dans la zone d’échange et pioche une carte dans la pile de son choix ou prend une carte déjà présente dans la zone d’échange. Cela permet de temporiser si on tire un bâtiment qu’on ne peut pas placer tout de suite et qui bloque la main.
  4. Terminer une étape: S’il y a au moins un bâtiment dans chaque quartier, un joueur peut décider de mettre fin à une étape. On regarde le niveau de bonheur temporaire, on soustrait 1 bonheur pour chaque piste électricité, eau et déchets pour chaque case dans le rouge. On reporte le résultat sur le panneau Skyline. On paie 1 argent pour chaque travailleur en négatif ou en positif. On paie pour acheter une nouvelle tuile terrain. On peut, au prix d’un argent, placer des cartes à l’échange.

Dans les piles construction vous avez aussi des cartes Actualités qui sont des événements souvent négatifs. Il restent actifs tant qu’elles ne sont pas recouvertes par une autre cartes actualité.

Fin de partie:

A la fin de la 4ième étape (quand tous les plateaux de jeu sont révélés) et s’il y a au moins deux tuiles dans chaque quartie, un joueur peut décider de mettre fin à la partie. On procède comme pour une fin d’étape. On consulte le bonheur final et on le compare à une échelle dans le livret des règles pour connaître notre score.

Est-ce que c’est bien ?

Ce que j’ai ❤️:

  • Un vrai city-builder
  • Un vrai jeu de gestion
  • Un vrai jeu de placement de tuiles
  • C’est assez difficile
  • Le tuto bien fait
  • On retrouve tous les éléments du jeu vidéo

Ce que j’ai 💔:

  • Les pistes auraient mérité des glissières
  • Parfois un peu compliqué de déterminer quelle tuile de service ou de bâtiment urbain prendre.
  • Les bâtiments uniques pas si rentables finalement.
  • Attention à ne pas bousculer les plateaux sinon vous tuiles risquent de se déplacer.
[Test] Cities Skylines, bâtissez votre ville

Design

J’aime bien le design graphique du jeu. Il y a plein de petits détails, une fois les tuiles construction posées on a l’impression de voir une ville, c’est agréable de la voir grandir. Les icones sont clairs et explicites, les couleurs bien tranchées, on ne confond pas les zones. En revanche la différence de couleur entre les bâtiments de service et bâtiments urbains n’est pas assez marquée et on peut les confondre. J’ai noté également des petits défauts d’ergonomie: Les pistes manquent de glissières, ce sont des jetons en cartons qu’on déplace et on n’est pas à l’abris qu’ils bougent sans faire exprès. Quant aux tuiles qu’on place sur les plateaux, c’est parfois un peu compliqué de les insérer dans un espace réduit et on a tendance à bouger les tuiles autour. Je ne connais pas la solution à ce problème, mais c’est un tout petit problème et si vous faites attention, il est réglé. Ne jouez pas avec des bourrins 🙂

[Test] Cities Skylines, bâtissez votre ville

Qualité du matériel

La qualité du matériel est bonne. Les cartons sont de la bonne épaisseur et semblent solides. Vu le nombre de pièces et le prix du jeu, la globalité est de bonne facture. Les cartes n’ont pas le linen finish mais sont d’une épaisseur standard. Je ne ressens pas le besoin de les protéger.

ze meeple

Thème

Cities Skyline est tiré du jeu vidéo éponyme édité par Paradox, spécialisé dans le jeu de gestion. Et bien pour avoir joué au jeu vidéo aussi, on retrouve bien le thème. L’adaptation est particulièrement bien faite et on a vraiment l’impression de jouer à un city-builder. Aficionados de SimCity, vous ne serez pas perdus dans ce jeu. On y retrouve toutes les sensations.

On a vraiment l’impression de construire et gérer une ville, avec tous les éléments qui les composent (le trafic, la pollution, le chômage etc…)

J’adore les city-builder, j’y trouve mon compte, je retrouve mes repères, c’est top!

ze meeple

Gameplay

Tout comme celle du jeu vidéo, la mécanique est superbe! Il faut bien choisir ses quartiers, bien placer les éléments de services qui serviront les zones, bien choisir celles ci, qui sont toutes différentes et influeront sur vos pistes.

Certaines cartes sont payantes, mais apportent des bonus, d’autres sont gratuites mais vont dégrader votre ville, à vous de choisir. Il est important de profiter systématiquement du bonus d’une zone, faute de quoi vous n’aurez que des malus.

Placer les tuiles sur le plateau demande une réelle réflexion, faute de quoi vous serez coincés et obligés de placer des tuiles de manière non rentable.

Le jeu est aussi bon à tous les comptes de joueur, même en solo car seul le nombre de cartes en main change, les autres règles restent identiques, et ça c’est vraiment bien.

Le jeu est assez difficile et obtenir 31 points de bonheur définitif pour commencer à gagner est un véritable défi. Par contre, ne faites pas comme moi: faites le tuto qui introduit en 4 parties les différents éléments du jeu. Moi je me suis dit « bof je connais les city-builder, je vais tout mettre d’un coup! » oui mais je me suis pris une branlée. Il est possible d’ajuster la difficulté en modulant la quantité d’argent disponible au départ.

Toutes vos actions ont un impact sur le jeu, qu’il soit positif, négatif ou les deux. Vous allez sans cesse hésiter entre une carte qui donne beaucoup de bonus et quelques malus et une carte qui donne peu de bonus et aucun malus. Les cartes actualité sont de vraies plaies et simulent les évènements chers à Paradox.

Globalement, on passe de très bon moments dans Cities Skyline et l’heure et demi de partie passe très vite!

[Test] Cities Skylines, bâtissez votre ville

Simplicité des règles

Les règles sont assez simples pour qui a l’habitude. Je classerais quand même le jeu dans la catégorie expert ou familial +. Elles sont clairement expliquées dans les règles et aucun retour au livret n’est nécessaire. Les aides de jeu sont bien faites et sont très utiles pour ne rien oublier.

[Test] Cities Skylines, bâtissez votre ville

Mise en place/rangement

La mise en place se fait rapidement compte tenu du nombre de pièces et pourvu que toutes les pièces soient bien triées lors du rangement précédent. Le rangement est donc un peu plus long, mais rien de problématique.

Conclusion

Cities Skyline est un excellent jeu de construction et de gestion de ville. Si vous êtes amateurs de city-builder comme SimCity ou Cities Skylines le jeu vidéo, vous adorerez ce titre! Vous ferez grandir votre ville sous vos yeux et quelque soit le nombre de joueurs, vous vous amuserez beaucoup autour de ce jeu!

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :