[Festival] Vichy 2022 Pro

Vichy
vichy
Vichy

La semaine dernière Adeline, Aurélie, Vincent et votre serviteur étions à Vichy pour l’un de mes festivals préférés : Vichy.

Cette année, ce festival était coupé en deux : les 17-19 septembre pour les pros uniquement et les 23-25 septembre pour le grand public. Nous étions présents à la première date.

Nous étions au même AirBnB que l’année dernière, chez Édith à Bellerive sur Allier, 5 minutes en voiture du Palais. C’était top encore une fois !

Malheureusement, il n’y avait pas de protozone lors de ce festival pro, alors une fois n’est pas coutume, je vous présenterais des jeux édités.

Le samedi c’était journée rendez vous avec Valérie Tartenpionne (nous avions rendez vous avec Iello, Gigamic et Tribuo), et le dimanche j’ai rejoint mon équipe pour jouer !!

Jeux à venir auxquels je n’ai pas joué

Living Forest : Kodama

La première extension de Living Forest qu’on aime tant sur Undécent arrive cette année !! Nous sommes vraiment hypé par cette nouvelle !

Elle se concentrera sur les fleurs de lotus et rendra cette victoire un peu plus accessible avec une nouvelle mécanique qui les utilise, un nouveau rack d’arbres et de nouvelles cartes.

Onibi fera son apparition sur la roue et viendra vous embêter s’il vous passe dessus. Une raison de plus pour ne pas oublier cette roue.

Kodama est donc une extension qui semble corriger les petits défauts du jeu de base. Nous avons hâte de la tester !!

Volto

Volto est un jeu à paraître en Octobre chez Blue Orange. Il s’agit d’un jeu abstrait pour deux joueurs.

Avec un feeling entre les échecs et les dames, Volto propose une mécanique innovatrice qui cache les types de pions ason adversaire.

Le vainqueur de la partie est celui qui parviendra à amener son prétendant de l’autre côté du plateau, ou celui qui parviendra à capturer le prétendant adverse ou celui qui se fera prendre ses demoiselles.

Il faudra donc déduire les pièces de son adversaire en fonction des déplacements qu’il fait avec. Mais elles ont toutes des déplacements communs, à charge aux joueurs de cacher la nature de ses pièces le plus longtemps possible.

Il semble quand même y avoir une petite part de chance quand vous prenez une pièce à l’aveugle, il s eeput que ce soit le prétendant, vous aurez alors gagné sans vraiment le vouloir.

Mais si cela arrive, ce sera sans doute parce que votre adversaire aura mal joué.

Bref, Volto semble être un jeu abstrait plutôt solide et bien brainy.

Gummi land

Encore sur le stand de Blue Orange, nous découvrons Gummi Land, un jeu pour enfants et la famille.

Gummi land a pour ambition d’introduire le deck building aux enfants. C’est une promesse alléchante d’autant que j’aime beaucoup la direction artistique.

On collecte et on stocke les disques sur lesquelles se trouvent de délicieux gummies dans unne boite et avec une plume magique on les chatouille pour les faire sortir un par un.

Le matériel à l’air top et le faite de faire sortir les disques de la boite par le bas avec sa plume, ça va plaire aux enfants !

Ils vont vite comprendre que l’ordre dans lequel on insère les gummies dans sa boîte au e importance primordiale.

Il y aura en plus des boîtes à ouvrir sous certaines conditions pour débloquer du contenu et des nouvelles mécaniques.

Luna Capital

Localisé par Tribuo, la société de distribution de Blue Orange, Lunaire Capital est un jeu de gestion de base qui m’à l’air assez classique dans sa mécanique.

Par contre j’aille beaucoup la direction artistique et les clins d’oeils qu’on peut trouver dans les illustrations.

Si on peut dire que les plateaux sont un peu ternes, et c’est vrai, c’est plutôt en accord avec le thème puisque le jeu se passe sur la lune (chacun sait que la lune n’est pas un exemple de couleurs vives).

Alors on va acheter des cartes pour développer sa base lunaire, on va y adjoindre des modules, cela reste très classique et peu original.

Il faudra se faire quelques parties pour voir si le jeu de distingue par un aspect ou un autre.

A suivre donc…

Bitoku

Sur le stand Iello, nous avons découvert où redecouvert quelques jeux en compagnie de Martin, Aline et Sylvain d’Un Monde de Jeu. Une rencontre très plaisante et le débrief de’la visite avec Sylvain à été super cool ! Merci à lui !

Nous avons également croisé Willow et Olie, une chouette rencontre même si Willow semblait pressé 😀 !

Laurène de chez Iello nous a d’abord présenté Bitoku, que nous avions déjà aperçu à Cannes.

Il s’agit un jeu expert particulièrement touffu qui arrive très bientôt !

Avec un matériel pléthorique, une direction artistique sublime, Bitoku fait très envie mais ne sera pas à la portée de tous les joueurs.

Il semble vraiment complexe avec un grand plateau qui contient beaucoup d’informations et de matériel.

Bitoku est un jeu qui a comme mécaniques principales le placement d’ouvriers et le placement de dés. Mais avec un livret de 32 pages, vous imaginez aisément qu’il s’y passe beaucoup d’autres choses.

Alors comme il serait illusoire de vous résumer le jeu en quelques lignes, vous trouverez le livret de règles un peu plus loin.

Je dois avouer que Bitoku me fait de l’œil depuis Cannes et j’espère pour voir vous faire un article sur ce jeu qui sera sans l’un des plus exigeants de ma ludothèque.

Avis aux joueurs qui aiment les jeux touffus, Bitoku sera peut être fait pour vous !

Jeux à venir auxquels j’ai joué

1923 Cotton Club

On commence par l’un de mes coups de cœur du festival : 1923 Cotton Club qui est sorti le 23 septembre.

Il s’agit du premier jeu d’une gamme historique, etu ça, c’est super !! Dans de toutes petites boîtes, ces jeux vous proposeront un pas mal de motos et des mécaniques plutôt experts ou initiées qu’on pourra transporter partout.

Cerise sur le gâteau, tous les noms sont de véritables noms et un carnet historique vous explique tout en détail, j’adore !

Cotton club vous place en 1923, en pleine prohibition américaine. Vous êtes le tenancier un d’un club et vous devrez satisfaire vos clients avec de la bonne musique, de bons alcools (de contrebande bien sûr). Mais il faudra aussi protéger vos intérêts avec des hommes de main et graisser la patte de politiciens pour qui pourront vous aider à ne pas monter trop haut sur la piste de la criminalité.

Cotton club est un jeu de pose d’ouvriers et de gestion de ressources qui sont l’alcool, les musiciens, la réputation, les voitures, la criminalité…

Dans cette toute petite boîte, on retrouve pas mal de matériel. La mécanique est exigeante mais pas très compliquée à comprendre.

Nous avons passé un très bon moment à jouer à Cotton Club, et j’ai hâte de refaire des parties pour confirmer ou non mon coup de cœur !!

Dig Up Adventure

Dig Up aventure est le premier jeu d’une toute nouvelle boîte d’édition : Amazing Game. Il s’agit d’jne adaptation très libre du jeu du Golf comme Skyjo mais en beaucoup moins moche et avec beaucoup plus d’interaction.

Le but du jeu est, après avoir choisit une couler de gemme, de classer devant soi les gemmes de sa couleur du 1 au 9.

Chaque gemme bien placée de sa couleur rapporte 3 points, chaque gemme qui n’est pas de sa couleur mais qui est bien placée rapporte 2 points, chaque gemme de sa couleur mal placée 1 point et une gemme mal placée qui n’est pas de sa couleur 0.

A son tour, on joue une carte de sa main : soit on pose une carte gemme devant soi et on récupère en main la carte qui s’y trouvait, soit on joue une carte action.

Celles ci interagissent avec votre tableau, celui de vos adversaire, avec la pioche ou al défausse.

Cela donne un jeu hyper nerveux, avec beaucoup d’interaction directe. Les parties sont rapides et tendues. On voit à tout moment la progression des autres joueurs, et on pourra alors leur mettre des bâtons dans les roues.

Les illustrations sont jolies et si les indications pour aider les daltoniens sont discrètes, elles sont bien là.

J’ai besoin de plus de parties pour me faire un avis bien tranchés, mais Dig Up promet de belles parties pleines d’amusement.

La guilde des expéditions marchandes

Un flip and write sans crayons, c’est possible ? Origames l’a fait avec La guilde des expéditions marchandes.

Le principe du flip and write est rigoureusement respecter, sauf qu’au lieu d’écrire sur sa feuille, on y pose des cubes et autres meeples.

On retourne des cartes qui indiquent des biomes sur lesquels faire ses routes (eau, prairie, montagne, desert). On récupère des pouvoirs asymétriques qui se déclenchent à chaque manche. On récupère des trésors. On construit des villages pour étendre nos routes. On construit des routes commerciales.

Il se passe pas mal de choses dans la guilde des expéditions marchandes, on a tout le feeling d’un x and write mais les allergiques aux crayons ( si si on en a un chez undécent) ne seront donc pas frustrés.

J’ai trouvé que les cartes trésors étaient peu intéressants compte tenu des efforts pour aller les chercher, mais à part cela, nous avons aimé jouer au jeu, même Vincent, l’allergique !

D’aucune pourraient trouver les couleurs un peu ternes, et c’est mon cas, mais il paraît qu’ils ont fait des tests avec des couleurs plus vives et que cela à réduit la lisibilité du plateau. Dommage néanmoins, j’aurais aimé quelque chose de plus joyeux.

On attend quand même la sortie pour le tester plus en profondeur.

Tracks

Tracks, je vous en ai parlé au moins 3 fois déjà, vous connaissez donc mon enthousiasme pour le prochain jeu de chez Kyf !

On a pu y jouer avec les doublages définitifs et la carte définitive ! L’appli l’était aussi me semble-t-il !

Bon c’était la troisième fois que je jouais au premier scénario, autant dire que je commence à le connaître par cœur. Je croyais Pierô corruptible mais malgré mes supplications, je n’ai pas pu jouer au deuxième. Bon il n’y a plus longtemps à attendre alors je vais ronger mon frein.

Les doublages sont au top ! On entend bien tous les sons, les voix sont claires et distinctes malgré le bruit ambiant. Attention tout de même à jouer dans un endroit sans bruit, votre cerveau aura du mal à filtrer les bruits de l’appli des autres.

L’appli semble ergonomique et simple à utiliser. C’est top !

Les auteurs ont choisi d’enlever le tirer et les fins désastreuses. Je trouve cela un peu dommage, j’aimais bien la pression du chrono et le fait de se dépêcher pour éviter une catastrophe, ça rajoutait une pression qu’on ressent moins du coup.

Mais le jeu reste toujours aussi bien et j’ai hâte de jouer aux autres scénarios !!

Qawale

Le prochain jeu abstrait de chez Gigamic arrive et comme son nom l’indique, il s’agit d’une variante assez éloignée de l’Awale, le centre jeu traditionnel africain.

Le but du jeu est d’aligner 4galets (en bois !) De sa couleur. A son tour on prend toute unne pile et on la dépile dans l’ordre des galets. Seuls ceux en haut des piles sont pris en compte por l’alignement.

Voilà vous savez jouer. Des règles hyper hyper simples, une mécanique pas trop casse tête, mais un peu quand même, juste ce qu’il faut.

Bon en plus j’ai gagné alors c’est un jeu que j’aile d’emblée 😉

Un matériel de très bonne facture, avec des galets en bois (j’aurais aimé de vrais galets en pierre, mais cela aurait triplé le prix de la boite), un plateau en bois aussi, Qawale est aussi un bel objet à exposer comme les beaux jeux solitaires qu’on trouve dans certains salons.

Sur le fil

Sur le fil, j’en ai aussi parlé pas mal ! Et j’ai pu voir les illustrations définitives et le maths définitif (hormis la boite) et je dois dire que ça claque !

Les oiseaux sont très colorés, dans un plastique qui ressemble étrangement à du carton.

Le gameplay n’à pas évolué depuis mes derniers test, mais j’étais curieux de voir, e maths quasi définitif et je dois dire que Gigamic a fait du sacré bon boulot d’éditeur !

J’ai appris que la sortie était repoussée à début 2023, il faudra patienter encore un peu, damned !!!

j’ai vraiment hâte que le jeu sorte, il offre une belle présence sur la table, il propose un gameplay qui plaira aux enfants et aux adultes, un excellent jeu enfants/famille en perspective qu’il faudra avoir absolument dans sa ludothèque !!

A bientôt pour de nouvelles aventures!

Le prochain déplacement d’undécent c’est Octogones !!! N’hésitez pas à venir nous voir et nous interpeller si vous nous croisez !!!

Vichy

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. 14 octobre 2022

    […] des illustrateurs même si ce n’est pas le salon qui s’y prête le mieux. Vichy Pro est idéal pour […]

  2. 31 octobre 2022

    […] découvert YOXII au festival du jeux de Vichy 2022 sur le stand de l’éditeur Kosmoludo, éditeur spécialisé dans les jeux abstraits. YOXII est le […]

  3. 9 novembre 2022

    […] Cela fait depuis Cannes que Laurent Fourneau ( le patron d’Amazing Game ) tente de m’acheter avec une bière 😁. Jusqu’ici j’ai habilement réussi à esquiver, mais il m’à coincé pour tester son jeu à Vichy. […]

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :