[Indepedence Day] Les Tontons Joueurs, ça flingue à tout va chez les Auvergnats

Les Tontons Joueurs

Dans la série [Indepedence Day] qui se veut une présentation des éditeurs francophones de jeux de société, Undécent vous fait découvrir un nouveau venu dans le monde l’édition, Les Tontons Joueurs, qui nous réserve une belle surprise ludique avec l’édition en mars de leur premier jeu : Les Apaches de Paris. Et derrière cette nouveauté nous retrouvons les baroudeurs ludiques Alain Ollier et Tony Rochon, deux compères inséparables qui nous racontent cette petite aventure et qui ont déjà pas mal d’expérience au font de leurs besaces puisqu’on leur doit une bonne petite liste de jeux en duos

Les Tontons Joueurs
Un éditeur avec une démarche axée sur l’écoresponsabilité

Le credo des Tontons Joueurs est simple mais il est d’abord axé sur la partie conception à savoir une maison d’édition de jeux désireuse de s’inscrire dans une démarche écologique puisqu’elle a la volonté de fabriquer des jeux 100 % made in faits en France et distribués en France. Et avec une contrainte forte de distribution si la production concerne l’étranger puisque les Tontons Joueurs ne distribueront leurs jeux dans un pays étranger que si la fabrication est assurée dans ce même pays. Ces deux points devront s’adapter bien sûr à la taille des pays. Cette voie n’est pas la plus simple mais c’est un beau défi qui leur semble … indispensable.

La mondialisation, un fait incontournable ?

Les constatations font hélas partie de leur quotidien. Le réchauffement climatique, la fonte de la banquise et de nos glaciers, l’assèchement de nos cours d’eau, l’extinction d’espèces animales… Une vision alarmante de notre avenir. A ce sujet, ils nous rapportent les propos de Yannick Roudaut, ancien économiste qui prononçait ces mots lors d’une conférence TedX : 

… nos descendants auront le même mépris, la même indignation vis-à-vis de notre fonctionnement économique que celui que nous éprouvons par rapport à ceux qui ont développé l’esclavagisme il y a 2 ou 3 siècles… cette façon de faire du commerce était non négociable tout comme l’est notre fonctionnement actuel…

Cette vision des choses nous place face à nos responsabilités. Le monde du jeu n’échappe pas à cette fameuse logique économique de mondialisation si compliquée à contourner. Pour les fondateurs des Tontons Joueurs, le seul moyen de freiner la chute voire de l’arrêter est à trouver dans l’action de chacun.

Les Jeux Opla, un modèle inspirant

D’autres maisons d’éditions ont pris cette voie, pour exemple Florent Toscano et les Jeux Opla. Dans son sillage et portés par les mêmes vents les Tontons Joueurs espèrent montrer qu’il est possible de fonctionner autrement et pourquoi pas d’inciter d’autres à naviguer avec eux.

Les Tontons Joueurs, une création de deux Auvergnats pure souche

Les Tontons joueurs ont été créés par Alain Ollier et Tony Rochon, 100 % Auvergnats. Ils se sont connus il y a plus de 20 ans. Alain était en train d’imaginer un jeu (La Grande Echappée, eh oui du cyclisme pour un ancien pro de foot – voir plus loin -, curieux non ?) et cherchait un illustrateur. Tony a tout de suite accepté la tâche. Après 11 ans de développement, le jeu sortira en 2008 sous le nom de Leader 1, un Flamme Rouge avant l’heure puisqu’il s’agit d’une étape d’une course cycliste dans laquelle il faudra gérer une équipe de trois coureurs, un leader, un rouleur et un grimpeur.

Les Tontons Joueurs

Alain Ollier, du foot au jeu de société : c’est un grand écart à la Jean-Claude Vandamme, ou plutôt un grand pont suivi de pas mal de dribbles. En effet dans les années 1980, Alain est joueur de foot professionnel en Division 2 pour les clubs bourguignons de l’AJ Auxerre, de Louhans-Cuisaux et du FC Montceau. Il entraîne ensuite avec succès des clubs de Division d’honneur et CFA et rejoint la FFF au CREPS de Vichy. Mais en parallèle et par la suite c’est donc l’aventure du jeu de société qui monopolise l’énergie d’Alain.

Les Tontons Joueurs
Alain Ollier avait permis à Cuiseaux-Louhans d’accéder à la D2, en 1981.
De Blackrock Editions aux Tontons Joueurs

Un an avant la sortie de Leader One, en 2007, Alain crée Black Rock Editions maintenant appelé Blackrock Games avec des amis et son neveu Yoann et a permis à Tony Rochon d’illustrer la quasi totalité des jeux qui vont y être édités : Garçon !, Huuue !, Blackrock City, Leader One et The Boss.

Et du côté de l’illustration, Tony Rochon est un touche à tout du dessin : après un Bac Arts Appliqués à Aurillac et Beaux Arts, il s’est toujours imaginé travailler dans l’illustration ou le graphisme.  il a été assistant réalisateur pour la série animée Argaï, la prophétie sur Paris mais a préféré revenir dans son Auvergne natale, pour y retrouver famille et amis. Tony travaille comme graphiste depuis 20 ans dans plusieurs boîtes, la dernière étant Blackrock Games. Mais Tony n’est pas en reste, il dessine pour une marque de vêtements locale : Yaka’y, et il a sa maison d’édition de livres pour enfants Loustik.

Mais maintenant c’est une autre histoire pour nos deux lascards puisque depuis 2020, Alain s’est retiré de Blackrock Games et s’est remis à imaginer des jeux. Tous deux un peu agacés de voir la majorité des jeux fabriqués en Asie ou dans le reste de l’Europe, Alain et Tony décident de se lancer et d’éditer leurs jeux qui seront illustrés par Tony et tous fabriqués en France.

De The Boss aux Apaches de Paris.

Cela fait 3 ans qu’ils développent ce qui est une réédition de The Boss (qui est leur « plus gros succès » en commun.) mais ils l’ont rethématisé : Les villes américaines sont remplacées par des quartiers parisiens et les mafieux deviennent des caïds parisien des année 1910… Une sorte de Peaky Blinders 🙂.

Et le jeu de cartes devient un jeu de plateau ! Ils ont aussi apporté des modifications à la mécanique elle-même et rajouté des quartiers qui amènent une réflexion différente. Cela nous donne Les Apaches de Paris

… qui sort en février et qui est bien sûr distribué par … Balckrock Games. D’ailleurs voici quelques visuels du jeu pendant sa phase proto.

Pour l’instant, d’autres jeux sont prévus en plus des Apaches de Paris, tous créés par Alain et illustrés par l’incontournable Tony, notamment Les Cracks 1900.

Les Tontons Joueurs

Alain et Tony ne sont pas fermés à éditer d’autres auteurs. Mais surtout chaque chose en son temps ; à voir déjà comment évolue les Tontons Joueurs.

Et les Tontons Joueurs, objectif braquer la banque ?

Il n’y a pas l’idée de gagner de l’argent, mais de vraiment s’éclater nous dit Tony : « On lance Les Apaches pour commencer et on verra bien ! »
En conclusion, ils ont surtout envie de démontrer que l’on peut faire des jeux de qualité en travaillant 100% français.

Pour les suivre dans leurs aventures parisiano-auvergnates, rendez-vous sur leur site. Et bientôt sur Undécent pour un avis sur Les Apaches de Paris.

Propos recueillis par Laurent

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. 6 avril 2021

    […] Apaches de Paris chez Les Tontons Joueurs (venez les découvrir avec cet article sur Undecent) est un jeu de Wilfried et Alain Ollier […]

Laisser un commentaire

It's Alive !
Pas de stream pour l'instant
%d blogueurs aiment cette page :