[Test] L’île des chats, Signé Cat’s Eyes

L'île des chats1-4 joueursL'île des chatsFrank West
L'île des chats8 ansL'île des chatsFrank West, Dragolisco
L'île des chats1-2 heuresL'île des chatsLucky Duck Games
L'île des chatsplacement de tuiles, draftL'île des chatsChats
L'île des chats45€ chez L'île des chats, 44€50 chez magic bazardet dans votre boutique de jeux favorite !
L’île des chats

Qu’est-ce qu’on y fait ?

Quand on a deux chats à la maison, un jeu qui s’appelle L’île des chats c’est intriguant. Quand on a regardé Signé Cat’s Eyes (spéciale dédicace à Guillaume de chez Lucky Duck) au club dorothée, ça éveille notre curiosité. Quand on découvre les superbes illustrations de Dragolisco et quand on remarque que c’est un jeu de placement de polyomino (encore) et de draft, deux mécaniques que j’aime particulièrement, L’île des chats avait de quoi me séduire.

Quand je reçois la boite que j’ouvre le couvercle et qu’à l’intérieur on me dit d’y placer mon chat, je me suis dit : c’est excellent, j’ai tout se suite adoré. Malheureusement mes chats sont des cassos : la première a voulu pisser dedans et l’autre en a eu peur. Il a fallu que j’emprunte le chat de mes parents, nettement plus classique comme animal pour prendre la photo. Vous voyez donc Loulou, un croisé Maine Coon qui s’est précipité pour essayer ce nouveau carton qui a pile la bonne taille pour Loulou (6kg sur la balance).

Bon assez parlé du chat de mes parents, mais qu’est ce qu’on fait dans L’île des chats ? Et bien mes chers lecteurs, nous allons sauver des chats qui se sont perdus sur une île lointaine et comme on n’a qu’un seul voyage pour le faire, il va falloir les entasser su un bateau comme des boat people en espérant qu’aucun n’aura le mal de mer, sinon voilà l’odeur. Il faudra faire tout cela avant l’arrivée de l’éternel méchant qui veut tout détruire. Mais pourquoi ces méchants veulent-ils toujours détruire le monde ??

Ce serait aussi simple si ces gentil et mignons matous restaient dans leur panier à chats et qu’ils se roulaient en boule de façon à prendre le moins de place possible Et bin non ! Pour qui est l’esclave d’un de ces animaux, on sait que les chats prennent des positions plus qu’étranges pour dormir et donc prendront la forme de polyominos dans votre bateau qu’il faudra arranger du mieux possible pour en prendre un maximum.

Qu’est ce qu’on trouve dans la boite ?

  • 30 figurines de chat (6 de chaque couleur)
  • 85 tuiles chat uniques (17 de chaque couleur)
  • 6 tuiles Oshax uniques
  • 25 tuiles trésor rare uniques
  • 44 tuiles trésor commun
  • 4 bateaux joueur
  • 42 pions poisson
  • 1 Bateau de Vesh
  • 150 cartes découvertes
  • 18 cartes famille
  • 4 cartes de référence couleur
  • 1 plateau ile
  • 1 sac des découvertes
  • 10 pions panier
  • 2 livrets de règles (standard et famille)
  • 1 carnet de tenue des scores

Comment on joue à L’île des chats?

La mise en place :

Après avoir ouvert la boite de jeu de L’île des chats et dépunché tous les polyominos (heureusement, ils se dépunchent facilement), placez tous les chats de couleur et les trésors jaunes dans le sac. Réservez les chats blancs (ça fait un peu raciste dit comme ça, non ?) dans un sachet transparent.

On place le plateau ile au centre de la table. Chaque joueur prend un plateau bateau au hasard (ils sont tous différents). On dispose les trésors communs en dessous du plateau île ainsi que les chats blancs (les Oshax qui sont en fait multicolores comme le K-way de Dany Boon). On place le bateau de Vesh sur la case 5 du plateau île, chaque joueur choisit une couleur et prend un meeple chat de cette couleur.

On détermine le premier joueur, celui-ci placera son chat tout en haut de la montagne sur la plateau île, et les autres en dessous dans l’ordre du tour.

On place la réserve de poissons et de meeples chats à proximité. On tente de mélanger le très gros paquet de cartes découvertes. Si vous êtes magiciens ou si vous aves des doigts de poulpes cela devrait aller, sinon mélangez en plusieurs fois. On dispose le tas en pioche à proximité.

Enfin chaque joueur prend une tuile panier à chat.

Le tour de jeu :

Le tour de jeu de L’île des chats (résumé sur chaque plateau individuel) se déroule ainsi :

  1. On ajoute 2 chats par joueur de chaque côté de l’île des chats
  2. Chaque joueur récupère 20 poissons
  3. On distribue 7 cartes à chaque joueur. Chacun en choisit deux, puis passe le reste à son voisin. On en choisit de nouveau 2 et on passe le reste à son voisin. On drafte les cartes ainsi jusqu’à récupérer de nouveau 7 cartes. Une fois ceci fait, il faut acheter les cartes qu’on veut garder. On paie en poisson le total du prix des cartes. On jette à l’eau celles qu’on ne veut pas.
  4. On place les cartes traditions (celles qui font le scoring de fin de partie) achetées devant soit et les traditions publiques face visible au centre de la table. Ces dernières donnent une règle de scoring pour tout le monde.
  5. On part sauver les chats. On sélectionne autant de cartes vertes achetées préalablement qu’on le souhaite, chaque joueur place les cartes face cachées devant lui. Quand tout le monde est prêt, on révèle les cartes et celui qui a le plus de bottes passe premier joueur, puis les autres joueurs dans l’ordre du nombre de bottes jouées. Pour aller chercher un chat, il faut un panier et 3 ou 5 poissons selon le côté de l’île où ils se trouvent. Un chat sauvé doit immédiatement rejoindre le bateau et doit être placé adjacent à un chat déjà placé (classique pour un jeu de placement de tuiles).

6 petits tour et puis s’en vont !

La fin de partie :

On compte les points des familles de chats. Plus une famille compte de chats de même couleurs adjacents, plus elle rapporte de points. On compte les points des traditions. On soustrait 1 point par rat visible et 5 points par pièce non totalement remplie. On ajoute 3 points par trésor jaune dans le bateau. Celui qui a le plus de points gagne la partie. Il sera l’esclave éternel de tous ces chats.

Notez qu’il existe une cariante solo et une variante familiale plus simple.

Est-ce que c’est bien ?

Ce que j’ai ❤️:

  • Ce sont des chats !
  • Les illustrations
  • La qualité du matériel (une fois de plus)
  • Et il y en a plein !
  • C’est très réflexif
  • Le mélange pose de tuiles et draft
  • Les scores sont assez serrés
  • Le couvercle pour y mettre son chat

Ce que j’ai 💔

  • Les symboles sur les pièces ne sont pas très visibles
  • Le tas de cartes difficile à mélanger
ze meeple

Design

J’adore le design de L’île des chats ! Les illustrations des chats sur les tuiles sont de toute beautés et il y a plein de détails. Les positions des chats sont tout aussi improbables que celles de votre propre matou. Les meeples chats sont très beaux et les 5 races de chats ont des meeples différents. Le plateau île est assez bien foutu également, il sert de compte tour et d’ordre du tour. J’aurais aimé un espace pour disposer les chats dans les champs, mais je chipote.

Les plateaux bateaux, tous différentes sont assez grands et fourmillent de détails bien sympa à regarder. J’adore l’idée d’avoir mis une cible à chat dans le couvercle de la boite pour que votre matou puisse s’y glisser pendant votre partie. C’est drôle et terriblement bien pensé. Bien sûr le chat n’est pas fourni.

Je mettrais un petit bémol sur un petit point : cases des salles du bateau sont identifiées par de petits symboles, excellente idée, me direz vous, surtout quad vos chats sont partout et cachent le murs. Malheureusement, ils sont trop petits et ne sont pas assez visibles, notamment quand un élément de décor ou un rat se trouve devant, dommage.

L’iconographie et les textes sur les cartes sont claires et explicites, c’est super !

Dans l’ensemble, L’île des chats est très agréable à regarder, son design donne envie d’y jouer, c’est top !

ze meeple

Qualité du matériel

Comme d’habitude chez Luck Duck, la qualité du matériel de L’île des chats et top ! Le carton des polyominos est suffisamment épais pour ne pas s’abîmer dans le sac. L’épaisseur des plateaux est correcte et la qualité des meeples chats est très bonne.

Les cartes sont de la bonne épaisseur et ont le linen finish, elle devraient donc être assez durables dans le temps, et heureusement vu la façon doit on doit les mélanger.

La boite a également le linen finish et est très épiasse pour pouvoir accueillir votre compagnon à 4 pattes. Il peut même gratter un peu sans abîmer la boite (il ne doit pas trop sortir les griffes cependant).

Globalement, la qualité du jeu est au rendez vous ! Pour un jeu à 45€, heureusement me direz vous, mais vu la quantité de matériel, ce prix est largement justifié. J’ai déjà vu des jeux dans cette gamme de prix qui n’avait pas la qualité de L’île des chats.

L'île des chats

Thème

J’aime beaucoup le thème de L’île des chats. Bon déjà j’aime beaucoup les chats et en plus j’aime bien les gens qui les sauvent. Mes deux matous étants des chats sauvés, ce thème me parle beaucoup. En plus il est bien servi par une direction artistique au top.

D’où vient cette passion des humains pour les chats ? Pourquoi les vidéo de chats sont celles qui marchent le mieux sur ?Youtube ? Prenez n’importe quelle vidéo, elle fait des millions de vue comme celle de Grumpy Cat, ce chat ultra moche qui pourtant rameute des millions de vues à chaque publication. Regardez celle là par exemple : 22 millions de vues, 280 k abonés sur la chaîne :

Analysons ensemble cette vidéo de 56 secondes : on voit quelqu’un caresser un chat hyper moche, qui tente d’ailleurs de mordre son esclave. Il n’y pas de musique, pas de montage, rien de drôle, pas de message philosophique, rien à apprendre. Alors pourquoi diantre cette vidéo fait tant de vue qu’elle ferait pâlir Muss Ino ou Dorine?

Et bien parce que nous sommes des zombies ! Quoi ? Tu dis n’importe quoi Arnaud, tu as abusé de lait de poule ! Attendez je m’explique. C’est quoi un zombie : Il s’agit d’un être, vivant ou mort (selon le lore de l’univers en question) dont le comportement est dicté par un parasite (un virus, un champignon, une bactérie). Que ce soit dans « je suis une légende  » où il s’agit d’un virus ou dans « The last of Us » où il s’agit un champignon, ces parasites contrôlent leur hôte et leur font faire ce qu’ils veulent pour leur survie.

Un champignon de ce type existe dans la forêt amazonienne qui zombifie les fourmis, Ophiocordyceps unilateralis. mais je m’éloigne du sujet.

L'île des chats

Pour en revenir aux chats, connaissez vous cette maladie parasitaire appelée la Toxoplasmose, maladie bégnine la plupart du temps pour qui n’est pas enceinte et qui parasite une large partie de la population humaine. Cette maladie transmise à l’homme par le chat, n’a pas vocation, normalement à infecter l’homme, mais plutôt le rat.

En effet, ce parasite commence son développement dans le rat et a besoin de passer dans le système digestif du chat pour finir son développement. Donc une fois de la rat, pour être sûr de se retrouver dans le système digestif du rat (vous me voyez venir là, non ?), la bactérie de la Toxoplasmose va inhiber la peur du chat chez le rat et va même provoquer une attirance de la part du rat envers le chat, de manière à ce que ce dernier puisse le manger plus facilement.

Et bien le parasite fait exactement la même chose chez nous, ce qui induit notre amour immodéré des chats et cela explique qu’une vidéo débile de chat puisse faire des millions de vues sur internet. Une fois infectés nous sommes irrémédiablement attirés par les chats.

Alors forcément, on aime le thème de L’île des chats. Il ne semble pas plaqué et je n’ai pas constaté d’incohérence. Certes beaucoup d’autres thèmes aurait pu convenir, mais celui-ci est sympa, et somme toute assez original. On prend plaisir à retrouver les petits matous et à les disposer sur notre bateau. Pour un peu plus d’immersion vous trouverez le descriptif des 6 races de chats sur le côté de la boite, une chouette attention.

L'île des chats

Mécanique

J’aime beaucoup jouer à L’île des chats ! Certes, nous avons affaire à deux mécaniques ultra classiques : la pose de tuiles et le draft. Alors certes, le jeu ne réinvente pas l’eau chaude, mais la combinaison des deux mécaniques rend le jeu très intéressant.

Ce qui est vraiment bien, c’est l’attribution d’une ressource fixe (20 poissons) au début de chaque tour. Chacun doit composer avec, et c’est la gestion de cette ressource qui fera votre efficacité dans le jeu. En plus, elle sert à acheter les cartes découvertes ET à sauver les chats. Bien gérer ces poissons, qui ne sont pas si nombreux que cela finalement, sera donc primordiale si vous ne voulez pas vous retrouver bloqué lors de la phase de sauvetage des chats. Gardez au moins 10 poissons à la fin de la phase de draft pour être à l’aise. N’hésitez pas à économiser pour avoir plus de poissons au tour d’après.

Il est assez facile dans ce jeu de savoir ce qu’a besoin vos adversaires comme carte, et il vus sera donc facile de les priver des cartes qui iront bien dans leur jeu. Si un adversaire a plein de chats rouge et que vous voyez passer une cartes qui score les chats rouges, vous devriez la prendre pour ne pas qu’il puisse la prendre. La phase de draft est au centre finalement du jeu puisque toutes vos actions ensuite dépendrons des cartes que vous avez réussi à glaner et à acheter. Partir sur l’île nécessitera des cartes vertes, mettre des trésors sur le bateau des cartes jaunes, scorer des points des cartes bleues etc…

La partie pose des chats est assez classique avec les règles classiques de pose de tuiles. On n’est donc pas perdu à cette phase. Les chats sont sur des polyominos assez tortueux et bien les placer se révèlera parfois être une gageure. Heureusement les trésors vont servir à combler les trous. Pour remplir toutes les pièves du bateau, il faudra sauver pas mal de chats et les disposer de préférence dans les pièces plutôt que dans les coursives qui n’ont pas besoin d’être remplies. Malheureusement, il y a des rats dans les coursives et vous devrez tout de même y mettre des chats. Tout remplir, en plus de respecter les poses des traditions se révèlera être assez compliqué et il est fort à parier que vous aurez au moins une pièce qui vous infligera un malus très pénalisant de 5 points. Quand on fait des scores autour de 100 points, cela représente tout de même 5% du score. Cela peut vous donner la victoire ou vous l’enlever de justesse.

Bien placer ses polyominos se révèle donc être la clé de la victoire. Il vous faudra anticiper, prendre des risques, attendre la forme parfaite au risque qu’elle ne vienne jamais ou de se la faire voler au dernier moment. Une certaine tension tactique apparaît donc en fin de partie surtout si des joueurs attendent avec impatience une certaine tuile. Guettez ces fameuses tuiles et prenez les à vos adversaires pour les faire enrager !

Dans l’ensemble, on s’amuse beaucoup jouer à L’île des chats ! On passe un agréable moment, et on ne vois pas l’heure et demi de jeu passer. C’est bien !

L'île des chats

Simplicité des règles

Les règles sont assez simples et s’expliquent relativement rapidement, mais je classerais ce jeu en familial + voire expert. Le livret de règles est très bien fait et explique clairement les différentes actions et phases de jeu. En plus, tout est rappelé sur les plateaux joueurs : les phases de jeu ainsi que le scoring de fin de partie.

Nul besoin de retour à la règle pour ce titre, c’est bien !

L'île des chats

Mise en place / Rangement

La mise en place et le rangement se fait relativement rapidement compte tenu de la quantité de matériel. La plupart des polyominos se rangent dans le sac et ne sont pas sortis lors de la mise en place, cela l’accélère grandement. Dans l’ensemble, on n’y passe pas des heures et c’est fluide.

Conclusion

L’île des chats est un excellent jeu de pose de tuile et de draft. Pour un public familial + ou expert, le jeu est suffisamment profond et tactique pour contenter des joueurs exigeants au niveau mécanique. On a pris beaucoup de plaisir à jouer à ce jeu, à deux et à trois. Pour les amateurs de matous et de pose de tuiles ainsi que de draft, ce jeu est fait pour eux. Encore une bonne pioche chez Lucky Duck ! En plus d’être beau et de bonne qualité, vous aurez un jeu réflexif sans provoquer de nœuds au cerveau. Stratégie, anticipation, gestion, économie, seront les compétences dont vous aurez besoin dans L’île des chats.

Notez qu’une extension permet de pousser le nombre de joueurs à 6 et rajoute divers éléments.

Testeurs : Arnaud, Carole, Pierre

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

It's Alive !
Pas de stream pour l'instant
%d blogueurs aiment cette page :