[Entretien avec] Fabrice Weiss

Aujourd’hui j’ai l’immense honneur d’interviewer Fabrice Weiss, l’illustrateur notamment de l’excellent Couleurs de Paris, Genesia, Mississipi Queen chez Super Meeple, Minuit Meurtre en Mer chez Multifaces editions.

Salut Fabrice, merci infiniment d’avoir accepté cette interview.

Lors de notre contact pour cette interview, tu m’a dit ne pas être joueur. Comment es-tu entré dans le monde du jeu de société?

D’abord ce fut Alain Luttringer en 2016. Il aimait beaucoup mon travail et il voulait que je lui fasse la couverture « avec une belle ambiance » et les cartes jeu des personnages.

C’était tout nouveau pour moi, mais au final, la conception des images suivait le même schéma que mes illustrations habituelles

Ensuite c’est Igor, Igor Polouchine, qui m’avait contacté un jour en 2018.

Il avait vu des images qui circulaient sur internet.

Il m’avait proposé de faire une couverture de boite pour le jeu « US Telegraph » édité par Super Meeple. Ensuite çà s’est enchainé avec « Mississippi Queen ».

[Entretien avec] Fabrice Weiss

Le courant passait bien entre nous.

Ensuite tout s’est embalé et depuis, je bosse régulièrement pour eux et j’en suis très heureux !

Travaille-tu à l’ancienne ( papier crayon ) ou utilise-tu de des outils informatiques?

Autrefois, je bossais à « l’ancienne », je faisais mes images à la peintue à l’huile au pinceau, plus une couche d’aérographe. C’était une sacrée cuisine qui demandait énormément de place, sans parler des odeurs de white spirit !

Et puis un jour suis tombé dans la marmite infographique comme beaucoup de mes collègues. Et depuis mon atelier est plus petit et moins odorant , mais pas mieux rangé !

J’ai vu que tu illustre aussi notamment des livres pour enfants. Y a -t-il une différence dans le processus de création entre ces deux activités? 

Comme je l’ai dit plus haut ; le processus de créa ne change pas tellement. Il faut capter l’essence du sujet et en faire un rendu le plus juste possible en y mettant le maximum de soi-même au niveau inspiration et références aquises au long des années.

Le tout, appliqué avec la même rigueur et enthousiasme.

Qu’est ce que tu illustre d’autre?

Je bosse régulièrement pour Science&Vie junior et de temps en temps pour d’autres magazines jeunesse

Je travaille actuellement sur une BD historique qui parle des péripéties historiques de ma région l’Alsace. L’histoire est un autre sujet que j’adore illustrer.

Faire des rendus le plus juste possible au niveau des costumes, architecture et armes selon chaque époque me plait beaucoup. D’ailleurs, j’ai pas mal de bouquins historiques qui n’attendent qu’à être ouvert .

Tu es illustrateur depuis 7 ans, que faisais tu avant?

Avant j’étais illustateur, aussi, mais salarié

En fait j’étais infographiste 2D et 3D pendant plus de 12 ans dans le jeu vidéo en Allemagne et à Strasbourg et puis de nouveau en outre-Rhin.

Je faisais des concept créa de persos et de décor, ensuite je modélisais et animais les persos.

J’avais la trentaine et j’aimais bien l’ambiance « jeune ». Finalement, je me suis fais « jeté » à plus de 42 ans (trop vieux? trop cher?). Je me suis mis à mon compte et depuis je me porte mieux. !

Peux tu nous lâcher une exclu?

L’année dernière, j’ai entièrement illustré un jeu pour un « petit jeune » de Strabourg

Je ne peux rien dire de plus sur le sujet.

Il s’appelle Mathieu Toussaint. Il a entièrement financé le projet.

Il est en phase de finition. J’espère que le jeu sortira bientôt sans que la crise du virus ne vienne trop retarder tout çà !

Pour continuer cette interview, je te propose de sortir le jeu “Questions de Merde”

Je tire 3 cartes, 

voici les questions la première:

Dans quelle situation vaut-il mieux mentir?

Moi mentir ? Il m’arrive d’oublier de dire des choses mais c’est tout !

Que fais tu pour être drôle sur une photo?

Rien, je deteste être pris en photo !

Quel problème du monde ne te touche pas du tout?

La pénurie actuelle du PQ et le cas carlos Ghosn

Voici les questions de la deuxième carte:

De quel excès pourrais-tu mourir?

D’en faire pas assez.

Que te dis-tu pour augmenter tes chances de mettre une fléchette dans le mille?

Je n’ai pas de stratégie de gagnant. Je n’ai pas de plan.

J’essaye juste d’être sympa avec les gens et faire mon job du mieux possible.

Pour l’instant çà marche, je touche du bois !

Quelle mission serais tu prêt à confier à ton clone ?

La mission que je confierai à mon clone est être au service secret de sa majesté ! 🙂

Voici la dernière:

Que pourrais-tu vendre avec plaisir?

Je vends mes services mais j’ai beaucoup de mal à me défaire de mes peintures par ex.

C’est mon côté écureuil sentimental

Tu loues ta chambre sur internet. De quel pays espères-tu la première réservation?

De la Terre du Milieu sans hésiter !!!

Comment réagis-tu face à quelqu’un qui t’agresse verbalement?

Je reste coi !

Ensuite, plus tard, je me refais le film dans la tête et je trouve les bonnes répliques pour clouer le claque merde de l’enfoiré qui m’a agressé, haha !

Merci Fabrice d’avoir répondu à ces questions. J’espère revoir tes illustration dans des jeux et j’attends le prochain avec impatience!

Chers lecteurs, si vous avez aimé les dernières questions de cette interview, vous pouvez les retrouver dans le jeu “Questions de Merde “ chez Le Droit de Perdre.

questions de merde
[Entretien avec] Fabrice Weiss

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :