[Test] Brian Boru, deviendrez-vous le grand roi d’Irlande ?

brian boru
Brian Boru
3-5 joueursPeer Sylvester
14 ans et +Deirdre de Barra
60-90 minutesOrigames
Osprey Games
Draft
Plis
Contrôle de territoires
Neoludis
Juillet 2022 Histoire de l’Irlande
PVC : 44€ et dans

Brian Boru est un jeu qui nous a laissés un peu perplexes au premier abord, avec son univers très sobre et assez atypique, mais nous avons très vite réalisé, en nous y intéressant un peu et en lisant les règles, que sous cette apparence très sage se cachait un excellent jeu très équilibré…

Brian Boru est un jeu mêlant contrôle de territoire, plis de cartes et stratégie se jouant à partir de trois joueurs, et dans lequel chaque joueur a comme objectif de conquérir le pays, et ainsi de devenir Grand Roi d’Irlande ! Et pour parvenir à ce titre, ruse, mariages politique, alliances changeantes, faveurs à l’Eglise, et contrôle par la force seront de mise.

Et comme si vos adversaire seuls ne suffisaient pas, les envahisseurs Viking se joignent à la partie. Gare à vous si vous ne parvenez pas à les repousser !


Un jeu brillant de simplicité, de diversité et de profondeur !

Qu’est ce qu’on trouve dans la boîte ?

  • 1 livret de règles
  • 25 cartes action
  • 8 cartes mariage
  • 7 cartes viking
  • 5 aides de jeu
  • 125 jetons contrôle en bois
  • 16 jetons monastère
  • 1 marqueur ville active
  • 60 pièces
  • 10 jetons Conquête viking
  • 30 jetons Pillard viking
  • 14 jetons Renommée
  • 8 jetons Région
  • 1 plateau de jeu

Comment on joue à Brian Boru ?

Brian Boru se joue en 3 ou 4 manches (en fonction du nombre de joueurs), chacune composée de 4 phases :


Phase de préparation : Les cartes Mariages et Vikings pour la manche à jouer sont révélées.

Phase de Draft : Sans doute le moment le plus stratégique de la manche, pendant lequel chaque joueur va composer sa main de cartes. Pour ce faire, il choisit 2 cartes parmi celles proposées dans son paquet, puis passe ce dernier au joueur à sa gauche. Il suffira de répéter ce processus jusqu’à ce que toutes les cartes aient été distribuées.

Phase d’Actions : C’est ici que les différents territoires seront disputés sur le modèle d’un jeu de pli. Le point stratégique sera de décider de contester ou non la prise de territoire adverse, afin d’effectuer l’action primaire ou l’une des actions secondaires de la carte jouée pour le pli en cours.

Phase d’Entretien : C’est dans cette dernière phase que les mariages seront arrangés, les vikings combattus, les monastères construits et enfin les régions revendiquées.

Dans chaque manche, affrontements, draft, plis, contrôle de territoires, gestion des majorités seront mis à l’épreuve ! Il faudra choisir quelle stratégie est la meilleure dans chaque situation ! 

Le tour de jeu

Un tour de jeu dans Brian Boru est simple mais doit être bien réfléchi, car il se joue exclusivement pendant la Phase Action de la manche !
Le joueur possédant le marqueur « Ville active » sélectionne une ville à conquérir (en entourant celle-ci avec le marqueur Ville active circulaire). 

Ce même joueur doit ensuite jouer une carte de la même couleur que la ville sélectionnée ! Les cartes rouges sont les cartes combats (servent à combattre les vikings), les cartes bleues sont les cartes Eglise (servent à gagner les faveurs de l’Eglise) et enfin les cartes jaunes sont les cartes Cour (servent à organiser des mariages politiques).


Ensuite, dans le sens des aiguilles d’une montre, tous les autres joueurs joueront une carte. Si un joueur joue une carte de la couleur demandée, alors il revendique lui aussi la ville sélectionnée. Sinon, les joueurs peuvent jouer une carte d’une autre couleur, ils ne pourront donc pas gagner le pli en cours.

Le joueur ayant joué la carte de la plus haute valeur et de la couleur demandée remporte le pli. Il prend donc possession de la ville sélectionnée, récupère le marqueur Ville active (pour jouer le prochain pli en premier) et active l’action primaire de sa carte. Les autres joueurs activent quant à eux l’une des deux actions secondaires de leur carte, dans l’ordre croissant de valeur.

Cette phase d’action prend fin lorsque tous les joueurs n’ont plus qu’une seule carte en main, laquelle est défaussée définitivement !

La fin de partie

Une partie de Brian Boru prend fin au bout de 3 manches à 3 joueurs, ou bien 4 manches à 4 et 5 joueurs.

Une fois le dernier mariage organisé, les joueurs passent au décompte des points.

Les joueurs marqueront des points en fonction du nombre de pièce qu’il leur reste, du possesseur actuel du marqueur Ville active, du nombre de leur jetons rénovés, et surtout du nombre de régions et de territoires conquis !

Design

Pour être totalement honnêtes, Brian Boru ne nous a pas franchement attirés en terme de design initialement, et même après plusieurs parties, il nous plaît beaucoup mais son design n’est pas forcément son plus gros point fort.

On peut dire finalement que comme les jeux tels que Dominion, ou Cathédrale rouge, il fait partie des jeux mignonnement « moches » un peu mis de côté parfois dans la ludothèque, mais qui sont rudement efficaces !!

De plus, cela ne remet absolument pas en cause les illustrations du jeu qui sont très réussies, et le design de la boite qu’on finit par apprécier !

Morale de l’histoire : ne jamais se fier aux apparences, un jeu moche peut promettre un gameplay extraordinaire !!

meeple vert

Qualité du matériel

C’est tellement agréable de jouer avec du matériel de cette qualité ! Les jetons de contrôle sont en bois ( et pas en du vulgaire plastique ).

Le plateau de jeu toilé qui apporte un coté authentique au jeu permet une meilleure immersion dans la conquête de l’Irlande !

Petite déception, les cartes quant à elle ne sont pas toilées. Elles restent cependant de bonne facture, tout comme l’intégralité des jetons en carton également.

meeple vert

Thème

Rares sont les jeux dont le thème est une leçon d’Histoire. Car oui, Brian Boru était Grand Roi d’Irlande aux alentours de l’an 1000. Le créateur du jeu nous donne un point historique concis et très intéressant au début même du livret de règle : « On pourrait penser qu’un jeu consistant à remporter des majorités dans des régions est issu d’une vision très moderne de la démocratie ou de la théorie du jeu, mais quelque chose de similaire existait déjà au temps de Brian Boru. »

Nous sommes donc dans un univers de Royauté presque médiéval. Certaines cartes au sein du jeu font référence à des faits historiques, comme la dernière carte Mariage : Princesse du Danemark. Et les menaçantes attaques vikings sont tout sauf de la fiction…


Brian Boru (en vieil irlandais : Brian Mac Cenneidigh), né vers 941 dans le Thomond en Irlande et mort en 1014, à Clontarf, est un roi irlandais qui règne sur l’ensemble de l’île d’Irlande au début du xie siècle. Vainqueur des Scandinaves (Vikings) de Limerick en 976, il soumet ensuite le Munster, le Leinster et le royaume de Dublin, et tente une unification de l’Irlande.

Brian Boru demeure présent dans la mémoire collective comme le résistant et le vainqueur des envahisseurs. Selon Pierre Joannon, cette historiographie mise en avant par les milieux nationalistes est sujette à caution :« chef de guerre accompli, fin politique, pétri d’ambition […] Il ne cherchait nullement à rejeter les Vikings à la mer ; ce qu’il voulait, c’était conquérir le pouvoir suprême. »

La bataille de Clontarf n’est pas la victoire des Gaëls sur les Vikings, (des guerriers scandinaves, appelés Ostmen, combattaient dans les deux armées) c’est la lutte pour la souveraineté entre dynasties rivales.

Comme tous les rois du Munster, il a occupé le Rock of Cashel (comté de Tipperary), résidence royale du 4ieme siècle au début du 12ieme siècle.

Wikipédia
ze meeple

Mécanique

Dans Brian Boru, nous retrouvons beaucoup de mécaniques de jeu ! De la Draft, de la gestion de main, des plis, du contrôle de territoires, des gestions de majorités…

On pourrait penser que ça fait beaucoup mais non ! L’agencement de toutes ces mécaniques de jeu entre elles est tellement bien réalisé que tout semble couler de source. Aucune mécanique n’est vraiment nouvelle et pourtant, un certain goût de fraicheur se dégage des sensations de jeu ! 

meeple vert

Simplicité des règles

Qui a dit qu’un jeu de contrôle de territoire était très souvent complexe ? Brian Boru est un jeu très élaboré qui propose des règles simples et terriblement logiques, à tel point que
certaines personnes se surprendraient même à gérer autant mécaniques de jeu en même temps !

Les règles de Brian Boru sont complètes, logiques et évidentes..

Mise en place / Rangement

Concernant la mise en place, elle n’est pas très longue et reste encore une fois évidente.

Le plateau de jeu doit être installé au centre de la table, les cartes Vikings placé au dessus de la zone de combat, les cartes mariages doivent être visibles de tous, chaque joueur choisit sa couleur et prend ses jetons contrôles à sa couleur, etc… rien de très compliqué en somme !

Pour ce qui est du rangement, encore une fois rien de compliqué, que des évidences. Tout le matériel de jeu peut être trié et rangé dans 11 sachets plastiques spécialement prévus à cet effet. Ces 11 sachets plastiques doivent à leur tour être déposés dans l’espace renfoncé à l’intérieur de la boite, lui aussi prévu à cet effet. Enfin, le plateau de jeu plié viendra à son tour, pour éviter que tout ne bouge dans la boite.

Verdict ?

Ce que j’ai ❤️

  • Les sensations de jeu
  • Un jeu à contexte historique
  • La qualité du matériel
  • L’articulation évidente des mécaniques de jeu

Ce que j’ai 💔

  • Le jeu ne se joue qu’à partir de 3 joueurs…

Conclusion

Brian Boru est un excellent jeu mêlant et articulant des mécanismes de jeu qui ont déjà fait leurs preuves avec une grande habileté. Certes les illustrations ne plairont à tout le monde au premier abord. Mais de la même manière que nous nous sommes surpris à aimé jouer au sein du contexte historique de l’Irlande, nous avons fini par nous attacher à ces illustrations inhabituelles dans nos goûts !

Le déroulement des différentes manches dans une partie est d’une évidence historique ! En effet, après avoir combattu des vikings, nous espérons les avoir repoussés. Après avoir fait des faveurs à l’Eglise, nous espérons recevoir un monastère. Après avoir fait des alliances à la cours, nous espérons pouvoir organiser un mariage politique.. Tout coule de source et ça se sent dans l’expérience de jeu ! Nous avons envie d’apprendre historiquement comment nous allons obtenir le titre de Grand Roi d’Irlande ludiquement !

Hello asso

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez soutenir Undécent en effectuant un don à cette adresse :

Vous pouvez aussi souscrire un abonnement premium. Cet abonnement donne accès au discord d’Undécent pour discuter avec l’équipe, à inscription automatique à tous les concours et double les chances de gagner lors d’un concours publique, donne accès à des concours exclusifs, donne la possibilité de rencontrer l’équipe en privé lors de festivals.

Votre soutien nous aidera beaucoup, à nous déplacer dans les événements, à payer l’hébergement du site etc… cela nous permettra de proposer encore plus de contenu et de meilleure qualité.

En plus c’est déductible des impôts !

Si vous voulez devenir membre de l’association, vous pouvez adhérer ici :

Un énorme merci à tous les membres et donateurs pour leur contribution, vous êtes géniaux !

D’autres avis sur Brian Boru :

Paradoxe Temporel

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire